Mon expérience « sophrologie »

Voilà bientôt 6 mois que j’effectue des séances de sophrologie et j’en ressors grandie un peu plus à chaque fois. La sophrologie c’est mieux se connaitre, mieux connaitre son corps, mieux évaluer les signaux qu’il nous envoie. C’est prendre conscience de ce qui a un impact positif pour avoir la possibilité d’être plus épanouie, ou plus simplement, se donner une chance d’être heureux.

 

Pourquoi j'ai décidé de prendre contact avec un sophrologue ?

Après une année riche en émotions (plus négatives que positives), j’avais l’impression de tourner en rond. J’ai toujours cru que je pouvais avancer seule sans l’aide de personne sauf qu’à un moment donné c’est le serpent qui se mord la queue… J’avais l’impression de ne plus être épanouie quoi que je fasses. J’ai longuement hésité entre psychologue, sophrologue, cours de yoga, méditation mais là, j’avais besoin d’être guidée et d’avoir quelques clés pour débloquer ma situation sans forcément que ce soit sur du long terme. Je n’étais tout simplement pas heureuse et je ne savais même pas ce qui bloquait. J’ai commencé a en parler autour de moi et une connaissance m’a donné le contact d’une sophrologue.

Les séances

J’ai laissé un premier message sans être vraiment convaincue. On s’est raté, elle m’a rappelé le lendemain, puis j’ai laissé tomber. Un mois plus tard, je me posais toujours les mêmes questions, je l’ai recontacté et nous avons fixé le premier rendez-vous. Je ne vais pas vous raconter en détail mes séances car elle sont propres à chacun mais plutôt les grandes lignes pour vous donner envie si toutefois vous êtes dans une période délicate et que vous ne savez pas comment la dépasser.

Nous avons passé environ 40 minutes à discuter, à savoir les raisons pour lesquelles j’avais fait appel à elle et comment je pensais qu’elle pouvait m’aider. Puis les dernières 40 minutes elle m’a mise dans un état de méditation où j’avais les yeux fermés, où je devais analyser tous les membres de mon corps et en prendre pleinement conscience.

Elle me posait des questions au fur et à mesure et je devais y répondre dans ma tête. J’avais l’impression de flotter, d’être dans un état de sommeil à demi-consciente. Je me suis sentie bien. J’avais l’impression de lâcher prise. Nous avons ensuite discuté des émotions que j’avais pu ressentir. Elle m’a donné des exercices à refaire chez moi, des questions à répondre régulièrement. Et, à chaque fois que je la vois, nous faisons un bilan sur les semaines précédentes.

Sur le moment, j’avais l’impression que ces questions ne serviraient pas à grand chose mais j’ai compris bien plus tard l’impact que cela avait. Je ne m’y connais pas trop dans le domaine de la psychologie mais à force de répondre à ces questions, dans un but précis, cela a fait travailler mon inconscient et cela m’a mise en condition pour rendre les choses réelles.

Un exemple :  Quelle est ma limite d’acceptation des choses dans la vie ? Tous les jours pendant 8 jours j’y répondais « comme je voulais que ce soit » et je notais tout. Trois semaines plus tard, je faisais exactement ce que j’avais écrit sans m’en rendre compte, c’est elle qui m’avait fait prendre conscience de cela.

Aujourd’hui on travaille régulièrement comme ça, sur des sujets divers. J’ai un cahier où je note tout, même pendant nos séances. Elle me donne des clés et m’aide à dénouer certains passages délicats de ma vie.

Les techniques

Quoi que l’on pense c’est une méthode structurée qui lie le corps et l’esprit. Ce sont des techniques qui paraissent simples en respiration, visualisation et méditation mais pourtant le chemin est très constructif et l’objectif est à court terme. C’est vraiment un guide de suggestions mentales.

Le premier cycle s’inspire du yoga, du bouddhisme et du Zen japonais et cherche à établir un état de conscience corporelle, en faisant un travail sur la sensation et la perception de notre corps dans ses mouvements externes, mais aussi au niveau de nos organes internes (kinesthésie et cénesthésie).

Le deuxième cycle cherche à percevoir l’énergie présente dans notre corps, qui est reconnu comme le siège de notre conscience.

Le troisième cycle sert à renforcer l’expérience des valeurs existentielles de l’humanité, telles que la liberté ou la dignité de l’être humain.

Source: thérapeute.com

A quoi ça sert ?

La sophrologie c’est à la fois une science qui étudie la conscience humaine et une série de techniques et méthodes qui utilisent notamment la méditation corporelle. Le tout c’est vraiment de renforcer l’équilibre entre les émotions, les pensées et le comportement des individus. 

Le mot sophrologie vient du grec SOS PHREN LOGOS, c’est-à-dire, harmonie-conscience-étude. C’est surtout l’harmonisation de la conscience.

3 principes fondamentaux :

  • Connecter le corps à la réalité, travailler sur l’harmonisation entre corps et esprit.
  • Renforcer l’action positive afin de développer les éléments positifs de notre passé, présent et futur.
  • Développer un sens objectif de la réalité, apprendre à voir les choses telles qu’elles sont afin d’améliorer l’efficacité de nos actions.

On apprend surtout à reconnaître que le bonheur est inné, que nous le créons seul, en le cherchant dans des sources extérieures.

Pour quels symptômes ?

-Stress

-Développement personnel / bien-être

-Anxiété, phobie, obsession

-Evénement douloureux

-Douleurs physique

-Dépression

Pour ma part, j’avais besoin de mieux me connaitre et de passer le cap sur certaines choses. J’ai trouvé dans cette technique, une technique en accord avec mon propre épanouissement personnel.

Certains seront moins réceptifs que d’autres, c’est comme tout. L’essentiel est que vous trouviez votre voie et que vous vous sentiez bien. J’ai pris conscience avec le temps qu’il faut savoir s’écouter, écouter ses limites et les signaux que son corps envoie. Il faut arrêter de se contraindre pour tout et n’importe quoi.

Et vous ? Avez-vous déjà testé ? Qu’en pensez-vous ?

J’espère que vous trouverez vous aussi votre voie, la solution est en vous. Je vous embrasse.

Marinouchka

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *