Savoir « Lâcher prise »

On veut souvent tout contrôler. On gaspille notre sérénité à vouloir tout maîtriser, et surtout notre énergie. L’énergie est précieuse, je l’ai appris il y a peu avec ma sophrologue, tout ce qui provoque énormément de réflexion et de contrôle, te bouffe.

Que faut-il lâcher ?

Avant de pouvoir lâcher, il faut déjà savoir ce que nous tenons ! « Lâcher prise c’est abandonner, c’est savoir se séparer ». Se séparer de ce qui nous tracasse, de ce qui ne nous fait pas du bien, de ce qui nous rend malheureux.

Lâcher prise c’est être conscient de ses limites. En m’épargnant des pensées parasites, je me nourrie de nouvelles énergies.

« J’agis, plutôt que je gaspille » C’est avoir la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer.

A vouloir tout contrôler, on se rassure, c’est un moyen détourné de chasser ses peurs et ses angoisses. On peut lâcher prise en amour, au travail, avec les amis, en famille.

Mais lâcher prise c’est aussi avoir confiance en la vie. C’est retrouver confiance, comprendre nos souffrances et les accueillir avec bienveillance, nous donner le droit de nous tromper sans nous juger. C’est agir et non pas « réagir ».

Comment lâcher prise ?

Identifier la source de vos angoisses

Quelle est cette source d’angoisse ? Comprenez pourquoi elle vous anime ? Une fois que vous aurez mis le doigt dessus elle prendra déjà moins de place.

Accepter votre souffrance

N’essayez pas de contrôler vos pensées. Vivez pleinement les émotions et laissez les repartir. Accueillez-les avec bienveillance. Accepter que les choses soient ainsi.

Soufflez, débarrassez-vous du stress et de vos croyances

Prenez plusieurs grandes inspirations, soufflez ! Le contrôle ne chasse pas la souffrance, il l’empire. Vivez ici et maintenant. Ne ressassez pas le passé, laissez partir ce qui doit partir. Faites le point avec vous-même et donnez-vous des buts accessibles et réalistes. Débarrassez-vous de vos croyances : « je suis nul(le), je n’y arriverai jamais, je dois absolument être à la hauteur, il faut que tout soit parfait…». Nul besoin de jouer les héros. 

Un deuil, une rupture amoureuse, un conflit appartiennent au passé. N’essayez pas de les contrôler, la vie fait bien les choses, faites lui confiance.

Et vous ? Arrivez-vous à lâcher prise ? Quelles sont vos astuces pour y parvenir ?

Un commentaire sur “Savoir « Lâcher prise »

  1. Nina says:

    Coucou ma douce, pendant longtemps, je voulais tout contrôler jusqu’à mettre ma santé en danger… mais depuis , je lâche prise, je me prends moins la tête, je porte moins tout sur mes épaules, je délègue et je pense à moi, je prends soin de moi, je prends du temps pour moi et je me sens mieux, plus apaisée.
    Merci pour ton article ,
    Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *