Quand l’amour fait très mal (dépendance affective)

Note importante dans les relations amoureuses, on parle souvent à tord et à travers de la dépendance affective mais finalement c’est quoi être dépendant affectif ? Derrière ce terme à la mode se cache un vrai trouble.

Etre attaché à quelqu’un c’est bien, être dépendant moins

Qu’est ce que la dépendance affective ?

La dépendance affective est quelque chose qui rend addict, qui vous fait accepter ce qui n’est pas acceptable, qui vous fait dépasser vos limites personnelles, qui vous rend malade, parce-que tout simplement vous avez peur d’être abandonné ou pas aimé.

La dépendance permet de combler un manque sur du court terme, elle n’est pas forcement destructrice mais le devient sur du long terme. Ce n’est pas rencontrer quelqu’un et avoir l’envie constante d’être avec dans les débuts. C’est savoir une fois le désir redescendu, équilibrer la relation et ne pas se mettre en attente ou en demande.

La dépendance nous efface peu à peu dans la relation, c’est une souffrance perpétuelle qui au fur et à mesure nous fait perdre confiance en nous. Attention à bien faire la différence entre la passion qui ne dure qu’un temps et la dépendance qui plonge le partenaire en attente, tout le temps. Le partenaire peut ainsi devenir jaloux et/ou demander une attention toute particulière.

Le problème du dépendant affectif c’est qu’il manque grandement de confiance en lui. Il ne pense pas à s’aimer lui-même avant tout faisant même fuir les autres partenaires.

La dépendance affective n’est pas irréversible, elle se soigne avec une psychothérapie et un accompagnement, il faut déjà, dans un premier temps, la reconnaître et l’accepter.

Voici quelques critères qui vous permettront de les reconnaître : 

  • Penser que vous ne pouvez pas vivre sans l’autre
  • Accepter tout et n’importe quoi pour se sentir aimé
  • Avoir un besoin de l’approbation de l’autre
  • Devenir malade sans des nouvelles pendant un court ou moyen moment
  • Etre incapable de mettre des limites par peur d’être rejeter, ne plus se respecter
  • Accepter l’inacceptable, perdre ses valeurs

« L’amour vrai ne crée aucune dépendance, aucune allégeance ». Françoise Dolto

Comment se sortir de cette dépendance ?

  • Trouver des passions : Ne plus se focaliser sur l’autre et vivre pour soi selon ses envies. Respirez, vivez en dehors de l’autre.
  • Faire de soi une priorité : Faire passer ses besoin avant celui des autres. Cela ne plait pas ? Ce n’est pas grave, vous devez d’abord pensez à vous.
  • S’aimer : Si l’on ne s’aime pas suffisamment, on attend de l’autre qu’il nous aime à notre place. Cela rend donc dépendant de l’humeur de l’autre, de ses marques d’affection, de ses envies. Chaque manque suffit alors pour vous faire douter et à vous faire angoisser.

« Ce qu’il y a d’étrange avec la dépendance affective, c’est qu’on s’abandonne soi-même pour éviter d’être abandonné par l’autre »

Et vous que pensez-vous de la dépendance affective ?

Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *