GÉRER SES PEURS

Dernièrement j’ai fait un post sur la peur « J’ai peur donc j’y vais ». Ce sujet me semblait indispensable car il revient assez régulièrement dans nos vies. La peur est souvent basée sur notre imagination et créée par nos émotions négatives.

Peur=échec=absence de résultat= émotions désagréables.

La peur c’est quoi ? C’est une émotion désagréable qui survient quand nous ne sommes pas en zone de confort.

Définition du Larousse : Émotion qui accompagne la prise de conscience d’un danger, d’une menace.

Par exemple :

  • J’ai peur de parler en public,
  • J’ai peur de ne pas avoir mon examen,
  • J’ai peur de ne pas y arriver,
  • J’ai peur de ne pas avoir les capacités,
  • J’ai peur de changer de travail etc…

Etape 1 : Pourquoi ?

Pourquoi la peur nous met dans tous ces états ?

Souvent nous avons des croyances limitantes qui nous mettent dans des émotions qui, d’avance, nous amènent à penser que nous serons dans l’échec. Nous nous conditionnons d’avance car nous n’avons pas confiance.

Nous avons peur du jugement car nous nous comparons. Nous avons toujours l’impression que les autres réussissent mieux. Quand nous avons peur, nous avons peur des émotions et nous essayons de les éviter (déception, désillusion, honte, apitoiement etc.). Nous avons peur d’une chose qui n’est pas encore là mais que nous craignons par avance. Certains sont maîtres dans l’art d’imaginer le pire et de décupler ainsi leur angoisse. Et l’on peut dépenser une énergie folle à se faire peur et à fuir les situations qui nous angoissent.

Etape 2 : Reconnaître ses peurs

Apprendre à reconnaître ses craintes, les accueillir.

Si vous rationalisez les choses, que vous ciblez vos craintes et que vous les travaillez, il n’y a pas de raison qu’elles ne partent pas.

Exercice : Notez vos 3 plus grandes peurs dans une colonne et dans l’autre colonne, demandez vous et indiquez si elles sont réellement fondées ?

Cet exercice permet de mettre en parallèle vos peurs et vos fausses croyances.

Etape 3 : S’y confronter

La meilleure façon de les vaincre, c’est de s’y confronter. Il est temps de prendre son courage à deux mains et d’accepter de sortir de sa zone de confort.

La méthode Kaizen par exemple permet de se fixer des petits objectifs et de s’y confronter au quotidien. Fixez vous ces petits challenges et réalisez des petites actions.

“Lorsqu’on regarde dans la bonne direction, il ne reste plus qu’à avancer.” Proverbe bouddhiste

Enfin, essayez la visualisation positive. Nous créons nos peurs par nos propres pensées. Si nous changeons notre perception, ces pensées seront facultatives. On peut donc choisir de penser autrement avec des pensées plus positives.

J’espère que cet article vous aura plu. Et-vous arrivez-vous à passer au dessus de certaines peurs ?

Je vous embrasse ! Marinouchka😘

2 Commentaires sur “GÉRER SES PEURS

  1. La Parenthèse Psy says:

    Pour dépasser ses peurs, c’est tout à fait ça. Il faut l’identifier, puis faire une hiérarchie des peurs. Ex: « peur d’acheter du pain à la boulangerie ». On va commencer par faire le trajet, puis une second jour, faire le trajet puis entrer dans la boutique, puis etc…. Au fur et à mesure, plus l’action se répétera, plus la peur faiblira ! C’est de l’exposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *