Mères VS Filles : De l’amour à la haine

Pourquoi c’est toujours délicat entre mère et fille ? On parle de la crise d’ado mais pas que ! Je vous jure qu’à plus de 30 ans c’est toujours la même chose et ça on n’en parle pas hein…

De l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...

Souvent c’est tellement fusionnel que ça part au quart de tour. C’est la première à avoir un avis sur tout. Elle veut penser au mieux pour toi mais finalement elle s’immisce un peu trop dans tes problèmes. Elle en fait une affaire personnelle, te lâche pas et te repose les mêmes questions.
Tous ses rêves elle les a projeté sur toi…elle te met une pression de dingue ! Si tu l’écoutais complètement tu serais formatée. Elle vise toujours au plus haut, c’est sympa mais c’est juste un peu trop haut….

Ses échecs aussi… elle ramène tout à elle, son vécu, comme un complexe d’infériorité. Elle répète souvent « Tu ne sais pas ce que j’ai vécu » mais en fait on ne vit pas à la même époque…MAMAN,nous aussi ça peut être très délicat. Doucement la daronne ! Comme on disait plus jeune.

De 0 à 99 ans on reste leur fille, leur grande fille, leur petite fille et aussi leur bébé. Des soucis on en aura toujours et elles s’en feront toujours. Mais j’ai l’impression parfois que même à 30 ans elles n’acceptent pas que nous menions notre vie comme bon nous semble et pas comme bon leur semble !

C’est un forgeant que l’on devient forgeron non ?

On apprend aussi de nos expériences, pas celles des autres et encore moins de celles de nos mères. Puis par principe, on ne fera jamais comme elles (rires) 😉

Ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire la grimace !

Et d’un autre côté c’est aussi agréable et nécessaire de savoir que sans même un mot elles savent que ça ne va pas. Et parfois, on aimerait juste qu’elles soient là, présente (mais en silence) 😀

Un dialogue de sourd

T’as beau donner ton point de vue, elle reste perchée…je vous jure que pour lui faire comprendre les choses…je sais pas, dès fois je me dit elle ne me connait pas où quoi ?

Mamannnnnnnnnn !!!!!!! C’est moiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!! Tu sais ta fille ????!!!! (rires)

Elles oublient d’où on vient ?? Bah d’elles, j’ai envie de dire hein…

Elle m’invente une vie ou quoi ? Elle exagère tout ! Purée, elle a le don de m’énerver ! (ahahah) Puis, quand elle va trop loin, tu lui rappelles le rapport qu’elle avait « elle » avec sa mère, ça la calme.

Entre leurs inquiétudes et les nôtres, leurs flippes « d’avoir échoué quelque part », ou de ne pas avoir réussi à « nous transmettre quelque chose », ça fait beaucoup.

Et pourtant c’est dingue parce-que paradoxalement dans les moments les plus difficiles c’est surement celle qui est la plus proche mentalement. On se ressemble plus qu’on ne le pense en fait…on est beaucoup plus connecté qu’avec quiconque, la science le prouve et c’est bien ça le problème, on a souvent la même sensibilité, elle ressent ce que l’on ressent.

Garde tes distances

Savoir prendre la distance nécessaire pour reprendre une juste place. Quand il y a vraiment des difficultés structurelles, il faut s’éloigner de sa mère. La fusion des deux empêche souvent l’une et l’autre, de vivre leur vie. Je ne sais pas pourquoi mais la plupart du temps on se retrouve comme une ado avec notre mère… C’est à partir de son vécu qu’une mère aide sa fille à grandir mais souvent ce n’est pas de la bonne manière et elle nous transmettent leurs angoisses…

Prendre le recul nécessaire pour instaurer un bon dialogue, ne pas la laisser trop intervenir dans notre vie privée car nous aussi avons notre jardin secret 🙂 Il y a des choses que l’on peut partager et d’autres pas…Et quand c’est pas le moment, c’est pas le moment !

On le coupe quand le cordon au fait ?

Là franchement je ne sais pas….mais le conflit mère/fille existe depuis la nuit des temps et existera toujours. Il suffit de regarder dans la littérature ou dans le cinéma…

Puis, il faut savoir composer, parce que derrière, il n’y a que de l’amour !

Des bisous aux mamans ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *