GRENADE ET SON ALHAMBRA

Grenade c’est une ville incroyable qui s’étend sur plusieurs collines au pied de la Sierra Nevada, au confluent de trois rivières, le Beiro, le Darro et le Genil. C’est un haut lieu culturel et touristique qui abrite notamment le palais de l’Alhambra, un chef-d’œuvre de l’architecture hispano-arabe inscrit au patrimoine mondial.

Le centre est divisé en quatre vieilles villes : l’Albaicín, situé sur la colline ; le Realejo-San Matías, ancien quartier juif médiéval ; le « Sacromonte », qui se trouve au nord de l’Albayzin et qui était au départ le quartier gitan, et pour finir le Centro Sagrario, centre-ville façonné principalement par la période catholique, qui s’étend en dessous de la cathédrale et de la chapelle royale (où reposent les restes des Rois catholiques).

En visitant l’intérieur du Palais on découvre sa somptuosité, on peut aussi aller à la Alcazaba, la citadelle militaire et au Généralife, le palais d’été des princes Nasrides et ses jardins.

L’Albayzin

L’Albayzin c’est le quartier typique du centre de Grenade, construit sur une colline. On y trouve les vieilles rues étroites pour se protéger des ennemis et du soleil. Endroit idéal pour trouver des souvenirs sur un marché arabe et pour s’arrêter dans un restaurant typique.

Le Sacromonte est lui aussi construit sur une colline. Il s’agit du quartier gitan. Constituée de nombreuses caves, qui font partie de la ville jusqu’à une première hauteur au-delà de laquelle elles ressemblent plus à des squats. Ce quartier est la référence du flamenco gitan.

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *